Sélectionner une page

Comment ne pas parler du programme Tandem quand on souhaite évoquer la rencontre des artistes et des architectes. Le projet du Grand Paris Express a fait appel à plusieurs artistes pour collaborer avec les architectes afin de donner une dimension esthétique, sensible et poétique aux 68 nouvelles gares du réseau.

Selon le site du Grand Paris Express :

« Des collaborations originales, sur le principe de tandems artistes & architectes, apporteront une dimension esthétique, sensible et poétique aux 68 nouvelles gares du réseau. Ces nouvelles œuvres pérennes donneront naissance à une grande collection d’art, d’architecture et d’innovations urbaines pour le Grand Paris.

Une architecture inédite est constitutive de nouvelles pratiques et de nouveaux repères dans la ville. Le geste architectural propre à chaque gare s’accompagne, ici, d’une offre artistique singulière et cohérente par son effet réseau.

L’art public représente souvent un accès à l’art autant qu’une identification du territoire pour ceux qui le découvrent, le composent et le vivent. Proposée dans le cadre d’un processus d’implication originale, l’intervention artistique pérenne est le fruit de la rencontre entre deux univers esthétiques : l’architecte et l’artiste œuvrent en “tandem”. Cette étroite collaboration se concrétise tout au long des différentes études de conception de la gare, permettant la création d’œuvres véritablement intégrées.

Pour ouvrir la programmation à une pluralité de regards, des personnalités invitées par la direction artistique, assurée par José-Manuel Gonçalvès, se voient confier la proposition et le suivi de certains tandems : Alexia Fabre, conservatrice en chef du MAC VAL, Laurent Le Bon, directeur du Musée Picasso et Fabrice Bousteau, rédacteur en chef de Beaux Arts Magazine, Annabelle Ténèze, directrice des Abattoirs-FRAC Midi-Pyrénées, et Charlotte Laubard, directrice du Département des Arts Visuels de la HEAD, sont les personnalités issues du monde de l’art qui participent à cette action.

Les premiers projets révélés

Une spirale astronomique dessinée par Dominique Perrault avec un ciel étoilé de l’artiste Iván Navarro pour la gare de Villejuif Institut Gustave Roussy, un cylindre de lumière imaginé par l’architecte Cyril Trétout à Saint-Maur – Créteil que la plasticienne Susanna Fritscher habille de nébuleuse métallique, un ciel renaissance XXL et hypnotique sur le plafond de la future gare de Châtillon – Montrouge… Découvrez les premières oeuvres révélées »

https://www.culture-grandparisexpress.fr/tandems